Observatoire du tourisme français : premiers résultats

Les premiers résultats disponibles depuis quelques jours font apparaitre des changements très significatifs quant aux intentions des français pour leurs vacances d’été :

  • le marché des vacances en France

14% des français qui sont partis au moins une fois dans le secteur marchand ces 3 derniers étés n’ont pas l’intention de partir en vacances cet été. 4% des français s’interrogent encore pour partir à l’étranger et 3% pour partir en France.

Par ailleurs, le marché pour le secteur marchand se contracte puisque le taux de départ dans une résidence secondaire ou chez la famille/les amis passerait de 11 à 18% cet été. En revanche, 7% des français partent habituellement exclusivement à l’étranger l’été. Sur ces 7%, 1/4 d’entre eux comptent partir en France cet été.

  • le type de vacances souhaitées :

Les intentions de vacances des français évoluent d’un modèle de vacances majoritairement balnéaire vers un modèle en 3 tiers pour les 30% de français qui souhaitent modifier leurs habitudes pour cet été : balnéaire, montagne et campagne. Bien évidemment ceci ne se concrétisera que dans la mesure où l’offre montagne et campagne serait au rendez-vous. A noter que ce report vers la campagne est fortement corrélé au sentiment d’appartenance à une population à risque Covid.

Français souhaitant modifier leur séjour d’été :

Au global, les parts de marché des vacances montagnes et campagnes tendraient à se consolider cet été :

  • les régions de destination envisagées :

Si la moitié sud de la France conserve une position forte dans les intentions de vacances des français, la Bretagne semble dans le contexte actuel particulièrement les rassurer, et ce principalement au détriment de la région PACA un gain de la Bretagne et une perte de PACA :

Intentions « avant » :                                                                             Intentions actuelles :

  • les périodes et durées de vacances :

La durée des vacances n’est pas impactée pour ceux qui maintiennent leurs intentions de départ ; par contre, et même si 7% des français ne savent pas encore quand ils partiront, les périodes envisagées sont très impactées : l’été 2020 s’avèrerait beaucoup mieux étalé, avec des intentions élevées sur Septembre.

Si ce phénomène se confirmait ce serait une excellente nouvelle pour les opérateurs et les régions concernés.

  • les types d’hébergement :

Enfin, la crise semble avoir un impact majeur sur les types d’hébergement recherchés par les français pour cet été : 23% d’entre eux déclarent vouloir modifier leurs plans sur cet aspect.

La redistribution des cartes pourrait être très importante avec :

  • un doublement du « non marchand » (famille/amis et résidence secondaire)
  • des segments perdants : l’hôtellerie en forte baisse, mais aussi les locations à des particuliers et les clubs de vacances,
  • des segments gagnants : notamment les résidences de tourisme :

Au final, 31% des français ont déjà réservé leur séjour pour cet été, et 78% d’entre eux indiquent qu’ils maintiendront cette réservation en l’état.

Plus des ¾ des français n’ont donc pas à cette heure validé leur choix par une réservation ferme. Les mesures mises en place par les destinations et opérateurs touristiques pour sécuriser les français et faciliter leur réservation de dernière minute auront un impact majeur sur le marché du tourisme en France cet été.

Bien évidemment, ces résultats constituent une photographie à fin Mai et nous essaierons de mettre à jour nos données à intervalle régulier pour mesurer les évolutions de nos indicateurs dans les semaines qui viennent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s