CUBA : fin de l’embellie ou crise passagère ?

(Analyse des ventes de la destination sur le marché –source baromètre CONTOURS-ORCHESTRA)

Suite aux annonces de levée de l’embargo US en 2015, puis à l’arrivée symbolique des navires de croisière US à partir de Mai 2016, la destination CUBA s’était envolée sur le marché français du tour-operating :

D-Bookweek N-1

Et l’embellie s’est poursuivie au second semestre 2017 malgré les rumeurs d’annulation des accords par Trump (semaine 25).

Par contre l’arrivée d’IRMA en semaine 36 a gravement affecté les ventes pendant au moins un mois :

D-Bookweek N-1 (1)

En outre, on observe qu’en 2017, la destination est très concurrentielle sur le marché français (une trentaine de TO présents) et a connu une guerre des prix qui s’est traduite par une baisse des prix moyens effectifs de plus de 15%…

Enfin, les réservations enregistrées pour 2018 sur cette destination sont en net recul sur le premier semestre par rapport aux performances de 2017 et même 2016 :

D-Etat des ventes N-1 (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s